Témoignage de David, un père brisé par un divorce compliqué

" Quand je suis tombé amoureux, je me suis maudit. Je me suis dit que j’étais un moins que rien qui était en train de sortir du droit chemin. J’étais furieux d’être amoureux. J’étais le papa heureux d’un petit Pablo et il faut dire que notre couple était compliqué. Mais je tenais bon. J’essayais d’être un bon papa. Un mari patient. Nous n’avions plus de désir. Plus de relations. La vie entière s’était centrée sur Pablo. Le début de mon aventure fut enivrant. Forcément. Une fusion absolue. Comme tous les débuts. Nous vivions une romance cachée. Cela donnait du piquant à nos rencontres. Avec elle, je retrouvais la légèreté. Avec ma femme, la tension montait. Et puis elle est tombée sur nos messages. C’est tellement cliché que j’en ai honte. Honte de tout. D’avoir cessé de l’aimer. D’en avoir désiré une autre. De m’être fait prendre comme un gamin à cette double vie qui n’était pas du tout mon style. Nous en sommes vite arrivés aux avocats. Mais le plus terrible pour moi, c’est de comprendre que je n’aurais pas la garde de mon fils. J’étais incapable de penser que j’allais plus être avec lui tous les 15 jours. Moi qui lui avais donné le bain, le biberon. J’étais un papa poule… J’aurais aimé au moins une garde alternée. Elle a refusé. Je me suis retrouvé célibataire, dans un trois pièces, avec la chambre de mon bébé qui attendait un week-end sur deux pour prendre vie. Je n’étais pas prêt à perdre le quotidien avec mon enfant. C’est une souffrance cruelle. "

David, 33 ans


personnes aiment ça

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *